Une bien belle journée en effet que celle du 17 juin. Rencontrée grâce à la magie de la blogosphère, j’avais rendez-vous avec une expatriée picarde, Sandra, pour la convertir au marché de la Plaine. En effet, elle y avait été une fois et avait été sacrément déçue… Sacrilège !

On a donc commencé par aller à la Plaine et c’était vraiment LE jour, celui où à chaque stand ou presque vous trouvez des trucs (j’admets que ça peut ne pas toujours être le cas à la Plaine…).

J’ai commencé par mon stand de mercerie fétiche (bon, en même temps, y en a qu’un !), où pour la modique somme de 17.50 euros, j’ai glané : 1 lot de 6 boutons, 4 canettes (choisies au pif mais qui vont dans ma MAC ! coup de bol !), 4 m de ruban à paillettes argentées (n’aurai-je pas un cabas bien connu en projet ?! Ah si !), du ruban, du croquet, des fils élastiques blanc et noir, des aiguilles, des fils et une fermeture éclair invisible.

2010

Rien qu’à cette liste, on voit la mauvaise influence de http://bysandrahand.canalblog.com/ sur moi : il faut savoir que je me fais une montagne des smocks et du jersey… Qu’à cela ne tienne, elle a réussi à me convaincre qu’avec l’équipement adéquat, j’allais y arriver… A suivre…

Ensuite ça a été le carnage dans les stands de tissus : 2 euros le mètre pour la grande majorité des rouleaux. J’ai donc craqué pour

- 2 mètres de voile de coton finement rayé gris/gris foncé (qui est devenu en partie une chemise Burda depuis…)

- 1 mètre de tissu marron à carreaux (je me demande ce que je vais bien pourvoir en faire, mais il me plaisait !)

- 2 mètres de voile de coton gris à fleurs blanches

- 3 mètres d’un tissu tricoté comme des pulls en coton du commerce (c’est pas clair, mais je sais pas le nom) à 3 e /m. Projet : la fameuse veste J d’un SDB. Je sens l’ « influence Sandra » car je ne sais même pas si ça se coud bien ce truc !

- 2 m d’un satin polyester blanc avec de grands motifs turquoises. J’ai totalement craqué (1 e / m en plus !). Il aurait trop bien été pour faire ma tunique burda blanche de mai, il a le tombé idéal. Mais j’aime pas trop refaire 2 fois la même chose…

- 2 m de jersey taupe : si Sandra n’aurait pas été là, je n’aurai même pas jeté un œil… Il y a intérêt à ce que ce soit facile le jersey miss !

- 2 m de tissu à chemise bleu clair.

Me voilà donc avec 13 m de tissus pour la modique somme de 29 euros. RAVIE !

Shopping

Ensuite petite pause pour nous remettre de toutes ces émotions à un salon de thé que j’adore (ah…leurs biscuits au romarin….). Biscuit & Biscuit, 9 rue Lodi, 13006.

Et direction La Droguerie où j’ai pu me faire plaisir avec les sous des autres !!!! J’étais missionnée pour choisir 3 grands coupons de liberty pour ma belle mère, de quoi faire un piou-piou pour une maie de mère. Au final, je n’ai pris pour moi que quelques mètres de biais (meadow, misty et le tombouctou de LD), 2 serre-têtes à recouvrir et un grand coupon de tombouctou. Raisonnable, hein ? (comment ça ? ça n’a pas été le cas de tout le monde ? ah bon ?)

20102010

Et le dernier bon plan : Emmaüs Cabries. J’y chine régulièrement des trucs (surtout des livres) et là on a dégoté toute une série de bocaux en verre (j’y suis même retournée le lendemain pour en reprendre !). En tout je dois en avoir pris 4 petits et une bonne dizaine de grands pour 6 euros ! Toute ma mercerie est désormais « mise en pots ». Trop joli le long du mur sur mon bureau !

2010

Ca en fait une belle journée, non ? D’autant que le lendemain, j’ai un peu remis ça : en me cousant une jupe, il me manquait des trucs. Petit saut à MT : j’ai racheté en plus de la FE, du jean et…. du jersey ! Du trop beau ! à rayures…. pour faire une marinière…, alors que j’avais juré qu’on l’avait tellement vue que je n’en ferai pas (en même temps, le jersey, je ne le sentais pas à l’époque…).

Conclusion : j’espère que c’est vraiment pas sorcier le jersey !!!